Publié dans Non classé

1,2,3 … et revoilà les OPK !

Tiens, tiens, tiens, ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé d’OPK ici, pourtant, c’est quand même eux qui sont les stars de mon blog à la base, ces chers OPK sans qui je n’aurais jamais découvert la blogo PMA !

Lorsque je suis tombée enceinte de la Petite Ourse, je n’avais pas repris de contraception depuis la naissance de la Grande Ourse, c’est donc en 2011 lorsque nous nous sommes mariés et qu’on a attaqué les « essais bébé » que j’ai dit adios à ma pilule et …. assez rapidement dit bonjour les OPK. En effet, mon corps a grave cafouillé dès le 3ème cycle et je me suis retrouvée à faire un bilan d’infertilité en moins de 6 mois.

Par choix et compte tenu de nos circonstances de vie personnelle qui nous ont amené à vivre éloignés lors de la 1ère année de la Grande Ourse, nous avons opté pour l’absence de contraception. La Petite Ourse en a profité pour faire son effet de surprise et s’annoncer sur un cycle sur lequel je n’aurais rien parié. Et voilà que j’étais Gertrude.

Avec 2 ans d’écart entre nos 2 Ourses et un miracle, il était hors de question de rejouer le jeu du no contraception. D’autant plus que si j’adorerais vivre une 3ème grossesse, je me sens complète avec mes 2 filles et il n’y a donc aucun projet de 3ème bébé. Dès la fin de ma 2nde grossesse, je m’étais donc renseignée sur la contraception. Pas très envie de reprendre la pilule et surtout hyper envie de « profiter » du côté cycles archi longs d’une OPKette pour avoir le moins de J1 possible.

J’ai donc opté pour un stérilet au cuivre donc no hormonal qui allait laisser mon corps continuer à hiberner tranquillou. La gynéco me l’a posé hors retour de couches dans la mesure où il aurait été bien impossible de prévoir la date du RDC. Déjà que je ne peux pas parier sur la durée de mes cycles… Je suis donc sous stérilet depuis début octobre et mon RDC a déboulé le 27 novembre alors que la Petite Ourse avait déjà plus de 4 mois.

Et puis, hop, dans ma tête j’étais lancée pour mes cycles longs habituels donc aucune fixette sur le calendrier et du « oh c’est J28 ». Mais en fait, surprise, un 1er cycle qui se ramène 30 jours après le premier.

Et puis un second cycle de 28 jours… Heu what ?

Et un 3ème cycle de 36 jours. Non mais oh c’est pas du tout le deal là, j’ai pas signé pour ça moi c’est quoi ce délire ? Ils sont où mes cycles longs ?

A ce moment là, le Barbu me sort « t’es peut être devenu une poule pondeuse ». [RIRE JAUNE]

Et puis, 1 cycle, 2 cycles, 3 cycles, 30 jours, 28 jours, 36 jours. Le printemps arrive, pas de J1, les semaines passent pas de J1.

Et hop J68 et …. tadaamm … un J1. Ah mais vous étiez donc là mes braves OPK, je me doutais bien que vous n’aviez pas totalement disparus ! Ouf me voilà rassurée.

1,2,3, et revoilà mes OPK. Miliette, la grossesse ne m’a pas réparée, ou alors réparée une fois et re cassée ensuite! Je précise pour ta mère et ses stats hein !

Maintenant, à J2, la question va être, prochain J1 pendant les vacances ? Chiche hein ?!

Publicités
Publié dans Elles, La vie, Les autres

Le seul parent 

Mes 2 Ourses passent toutes leurs journées en crèche (hors WE évidemment). Elles y passent donc une majeure partie de leur vie. Et y prennent de nombreux repas.

La Grande Ourse a commencé la crèche a 21 mois donc le début de la diversification elle l’a vécu avec sa nounou. Pour la Petite Ourse qui a eu 5 mois mi décembre, j’ai profité des vacances de Noël a à la maison pour entamer la diversification, c’était l’idéal car commencer sur un WE c’est un peu short. En 10 jours néanmoins, elle n’avait alors pas encore goûté de nombreux légumes (4 ou 5 seulement je crois dans la mesure où  elle a fait sa première bronchiolite la même semaine).

La crèche ne peut donner que des aliments qui ont déjà été goûtés à la maison donc c’est à nous, qui ne donnons que 2 repas par semaine, de faire le boulot. C’est normal mais pas très facile car du coup ça prend du temps, WE après WE, de tout intégrer. Il y a eu, à cette occasion, des moments WTF puis des moments pfff quand il a fallu faire goûter des légumes qui ne sont JAMAIS au menu à la maison : navet, poireau (je déteste ça), betterave (le seul truc que mon père aime pas donc on en mangeait pas). Si l’enfant n’avait pas goûté le légume au menu du jour, il avait carotte. Parfois autre chose, mais dans 80% des cas carottes, il valait donc mieux s’organiser un peu si on voulait pas que ce soit carotte 4 jours sur 5. C’était il y a quelques mois donc c’est pas l’objet essentiel de mon article aujourd’hui.

La semaine dernière la chef de classe des bébés m’a donné un post-it avec les nouveaux fruits de saison : raisin, rhubarbe, mangue, framboise, cannelle, fraise, pruneau, orange, myrtille, mirabelle. Gros programme ! Heureusement il y en a dont j’ai pu de suite lui dire qu’ils avaient déjà été intégrés. Pour le reste, j’ai tiqué essentiellement sur rhubarbe, cannelle et raisin. Il faut savoir que je refuse de faire des compotes pour les fruits, ça m’intéresse pas, je trouve pas ça rentable. Bref, peut importe, moi les compotes je les achète. Donc les fruits de la crèche si je les trouve pas dans l’industriel ben je peux pas les faire goûter. On a entamé la semaine dernière donc le nouveau programme et avons barré sans souci mirabelles et myrtilles.

J’en ai reparlé dans la semaine avec l’équipe quand j’ai appris qu’à présent, une fois le stock de compotes « de dépannage » fini, si l’enfant n’a pas goûté le fruit concerné, pas de compote ! Heu, pardon ? J’ai été claire et honnête, le midi je m’en fous, l’enfant a sa purée, son yaourt si on retire la compote pas de problème. Mais au goûter, il a donc juste un yaourt… Et il aura pas double portion, il me l’ont confirmé. C’est donc trop peu ! Mercredi soir, je demande à la chef de groupe si je peux fournir une compote pour ma Petite Ourse le temps de cocher les fruits de la liste (il en reste encore 5 donc pas possible de les faire en un WE). Ça aurait permis que la Petite Ourse ait une compote de dépannage le jour où le fruit pas encore goûté tombe. La fille s’est renseignée et m’a dit le lendemain que non, ma solution était refusée. Ça m’a agacée car OK je comprends qu’ils aient des règles mais là on se retrouve dans une impasse sans solution. Je lui ai donc dit cash que ben, si c’était comme ça, on allait mentir et dire que oui elle a goûté tous les fruits comme ça plus de problème. Et dans le fond franchement, ça me gêne absolument pas que des aliments soient découverts pour la première fois à la crèche.

La discussion a été conclue en me disant qu’elle ne pouvait rien de plus mais que j’avais la possibilité d’en parler avec la directrice. Je lui ai dit que ça n’allait rien changer d’en parler avec la directrice mais il se trouve qu’elle était dans le couloir quand je suis partie et que j’en ai donc profité pour aborder le sujet. La directrice est juste adorable et j’avais déjà eu de nombreux échanges très sympas avec elle donc j’hésite pas, elle est ouverte et cool.

J’ai bien fait d’en parler avec elle car j’ai appris des choses en plus. J’ai exposé de nouveau la problématique pour nous et le recours au mensonge qui sera obligatoire si pas d’autre option… Elle n’a pas été choquée par ça mais m’a dit que c’était la première année qu’ils avaient des soucis de menus avec les bébés. Et m’a confié que la Petite Ourse était le seul bébé concerné. Heu whaaaat ? La Petite Ourse de 9 mois qui est donc dans l’âge moyen du groupe est la seule qui n’a pas goûté la tripotée de nouveaux fruits qui sont sortis 10 jours plus tôt ? T’y crois toi ? Moi non ! Et je lui ai dit que les autres parents devaient donc être de sacrés menteurs… ce qui lui semblait d’ailleurs fortement possible.

Je suis donc LE SEUL parent à être honnête sur les aliments donnés à la maison ? LE SEUL parent qui joue le jeu des aliments proposés par le fournisseur de repas de la crèche ? Alors là je m’en suis encore pas remise. Car clairement, je suis pas la mère parfaite. La preuve je donne des compotes industrielles. Et ça me semblait évident que parmi les autres parents il y aurait bien une ou 2 maman control freak (j’ai rien contre hein chacun sa vie). D’autant que jusque là, aucun parent n’avait d’intérêt à mentir dans la mesure où on savait qu’il y avait petit pot avec un autre légume ou fruit en fonction de l’enfant.

En prime, cet échange avec la directrice a mis en évidence la solution dont la chef de section me parlait pas aka, lors de la commande des menus pour la semaine qui suit, si ma Petite Ourse n’a pas goûté tel fruit, on lui commandera pas la portion mais une compote pommes à la place (jusque là en fait ils commandaient des portions du menu pour tout le groupe + des petits pots par période ce qui était ruineux). Mais voilà ! C’était pas si compliqué en fait. Il fallait juste gratter jusqu’au bout pour avoir toutes les infos. Avec risque de se faire mal voir par la totalité des interlocuteurs, tant pis hein.

Bref, maintenant tu peux m’appeler la mère parfaite. Ou mère Pinocchio car je vais quand même mentir un peu sur la liste… Le raisin par exemple tu me dis comment on le prépare dans une compote sans se retrouver avec des bouts de peau croquants, pas mangeables ? Mais applaudis moi quand même, j’ai trouvé une compote à la rhubarbe et l’ai mise dans mon chariot drive (je hais la rhubarbe)(ce qu’il faut pas faire pour être parfaite).

Publié dans Dans leur bibliothèque

Dans leur bibliothèque #3

Aujourd’hui, je vous présente la collection phare de la Grande Ourse : les livres de Tchoupi !

Je ne sais absolument pas comment c’est venu mais à la bibliothèque l’an dernier elle a commencé à montrer un fort intérêt pour Tchoupi. Je me demande si elle n’a pas connu ça d’abord à la crèche. Il y a donc eu bien des passages à la bibliothèque où elle courait directement vers le bac où sont rangés les Tchoupi et croyez moi elle savait très bien où ils étaient. Du coup, puisque ça lui plaisait, j’ai commencé à lui en acheter. Ils avaient le mérite d’être plus propres et dans des éditions plus récentes que ceux de la bibliothèque en plus je pouvais sélectionner les thèmes qui me plaisaient.

Nous n’en avons pas tant que ça mais je trouve qu’il n’y aurait aucun intérêt à avoir la collection complète et puis la Grande Ourse, fort heureusement, aime aussi varier ce qu’elle regarde. Ce que j’aime dans cette collection c’est le petit format du livre qui est donc très facile à manier; les histoires sont courtes et sont donc vite lues, le texte de chaque page est de taille parfaite pour l’enfant. Et ça compte parce que sur certains livres que nous avons; si, sur une page, le texte est long, la Grande Ourse tourne la page avant que j’ai eu le temps de lire ce qui n’est pas très pratique pour la compréhension globale de l’histoire. Et enfin, argument de poids aussi, les pages intérieures sont plastifiées, elles sont donc plus rigides et ne craignent rien ! Pour moi c’est un peu l’argument suprême parce que je déteste qu’on abîme les livres donc j’aime donner à ma Grande Ourse des livres qu’elle est en âge d’avoir seule dans les mains sans que je les retrouve tout abîmés. Ces livres là étaient donc parfaits lorsqu’elle a eu 2 ans. Depuis bien sûr, elle est capable de prendre soin d’autres livres.

La collection Tchoupi, comme toutes les grandes collections pour enfant reprend toujours les mêmes thèmes. Nous avons les thèmes qui sont des points importants de la vie de la Grande Ourse : le docteur, l’école, le zoo et des thèmes ponctuels comme Noël qui a eu un grand succès ou Pâques plus récemment. Je n’en ai pas plus car les autres thèmes qu’elle aime bien sont présents à la bibliothèque ce qui complète nos lectures.

Je ne sais pas combien il y a de titres dans la collection mais vraiment vraiment beaucoup !! D’autant qu’il y a une collection Mes p’tits albums (comme Tchoupi et les oeufs de Pâques ci-dessus) et une collection Mes histoires à deux voix (tous les autres) où il y a en fait des dessins dans le texte qui sont censés permettre à ce que l’enfant lise l’histoire avec nous. Bon, nous on ne le fait pas mais la Grande Ourse aime bien aussi montrer les images dans le texte et citer le vocabulaire.

Et comme Tchoupi est un business, vous allez trouver tout un tas d’autres produits dérivés dont les cahiers de coloriages, de gommettes, de jeux… Et bien sûr il y a les peluches, les dessins animés, les jeux de société et j’imagine bien les vêtements aussi.

En version éveil pour les bébés il y a aussi plein de choses, les livres de bain, les livres sonores (il y en a 19 rien que pour ceux-là !), les livres à toucher, l’imagier, etc…

Nous avons également un livre qui a beaucoup de succès mais qui n’est pas en accès libre (comprenez rangé sur une étagère hors d’accès) car plus fragile c’est Le Noël de Tchoupi. C’est un livre jeux à rabats. Il y a une page où l’on a des petites décos de Noël à placer sur le sapin (fragile et qui se perdent d’où le non accès libre du livre) et une page finale avec un château fort en 3D. Vous allez me dire génial pour les garçons mais les filles aussi adorent ! Ce livre évidemment est plus cher mais je trouve que c’est un beau cadeau à faire à Noël.

Dans la collection des livres comme celui-ci, il y a d’autres livres à rabats ou même des livres puzzle (jamais testé cette catégorie chez nous). En bref, plein de choses à voir et je vous conseille le site des éditions Nathan si vous recherchez quelque chose de particulier car on peut rapidement y voir tous les produits.

Et vous, vous avez des Tchoupi chez vous ? Lesquels sont les préférés de vos enfants ?


Publié dans Elles

[Petite Ourse] Neuf mois

Ma Petite Ourse a déjà 9 mois et, pour commencer cet article par une belle banalité, je dois dire que ça passe vite ! Plus vite que pour la Grande Ourse mais l’intensité de la vie à 4 explique bien facilement ce ressenti. Les journées sont plus rythmées et tout s’enchaîne donc plus vite. Le 1er anniversaire… c’est demain… Et déjà ma toute petite fera alors si grande.

Je ne suis pas du tout nostalgique du temps dans mon ventre, de ses premiers jours, juste…. j’essaie de savourer ces choses qui défilent avec tant de beaux moments à vivre dans un quotidien qui ne laisse pas toujours le temps de souffler. Et écrire ce qu’elle est à chaque stade de l’avancée de sa vie me permet de me poser et ainsi de la savourer aussi.

Le physique

La Petite Ourse est clairement mienne. Autant la Grande Ourse était la fille de son papa, autant cette seconde tient de moi. Elle a donc le teint plus pâle que sa sœur et le visage plus allongé et moins rond. Elle a les cheveux moins foncés aussi, plus châtain clair et toujours cette mèche sur le dessus de la tête qui est plus longue et incoiffable. Elle va vite lui encombrer les yeux et ça va devenir galère je pense. D’autant que les barrettes sont interdites à la crèche. Je sais d’où viennent ces cheveux…. depuis que ma mère m’a raconté que j’étais pareille et qu’elle m’appelait sa petite punk. Bon ben voilà un surnom adopté aussi pour la Petite Ourse du coup ! Quant aux yeux, ils ne sont toujours pas nettement marrons comme l’étaient déjà ceux de la Grande Ourse au même âge mais …. on pense toujours qu’ils le seront quand même au final ! Ce n’est plus gris-bleu, ça commence à être brun-vert je dirai…

Concernant la garde robe, on sort parfois du 9 mois pour commencer un peu de 1 an, pour les pyjamas notamment. Mais on porte toujours certains tee shirt 6 mois qui sont souples et s’enfilent bien. M’enfin, d’une marque à l’autre il y a tellement d’écart que je crois qu’au final tout ça ne veut pas dire grand chose ! Et avez-vous remarqué, comme moi, que les manches des tee shirt sont TOUJOURS trop longues ou bien ce sont mes Ourses qui ont des bras de manchots (même sur les tee shirt 4 ans de la Grande Ourse je fais des revers aux manches!) ?

Les journées

La Petite Ourse est une petite puce au rythme très facile. Elle fait de bonnes siestes la journée même si c’est parfois bien variable à la crèche et ne dort plus du tout le soir depuis déjà 2 mois. Et je trouve ça en fait bien plus facile pour gérer le bain et repas du soir. Elle dort également très bien la nuit depuis plus de 6 mois, il est très rare qu’on aille la voir dans la nuit (hors maladies en fait je dirai que ça n’arrive jamais). Elle a juste assez souvent besoin de la tétine en toute fin de nuit (après 6h en général). Et si elle se lève ou réveille tôt, le coupable est très souvent dans la couche ! Et alors là, on sait (enfin je car le Barbu ne sent jamais rien…..) rien qu’à l’odeur en entrant dans la chambre que la nuit sera finie.

Sur ses temps d’éveil, c’est une Ourse cool ! Elle sait bien jouer seule à partir du moment ou ça ne veut pas dire être seule dans la pièce. Elle adore évidemment jouer avec sa sœur et souvent finalement elle ne fait rien d’autre que la regarder et se marre et s’occupe bien ! J’adore ça, la complicité est magique, un regard, un sourire de la Grande Ourse et elle éclate de rire.

Niveau repas, tout roule aussi très bien. On a retiré le biberon du midi, on va voir si on peut à présent retirer celui du goûter au profit d’un yaourt. Je vais tenter pendant les vacances la semaine prochaine mais c’est pas gagné car elle n’est pas très yaourt je trouve.

La motricité

Elle a fait de grands progrès ces deux derniers mois : elle sait à présent ramper (en mode commando c’est très marrant à voir) et il faut donc sécuriser les lieux quand elle part en vadrouille. C’est plus compliqué avec un 2ème car ça veut dire aussi sensibiliser la Grande Ourse à ce qu’il est interdit de laisser à portée de sa sœur, les papiers notamment… Enfin.. la Grande Ourse n’est pas prêteuse pour un sou et fait donc la police du jouet à arracher des choses des mains de sa sœur à coup de « c’est à moi » même quand il s’agit pourtant d’un jouet de bébé !

Elle tient également assise. Mais ne sait pas s’asseoir. Et la nuance est importante car l’enfant qui ne sait pas s’asseoir seul ne sera pas installé assis à la crèche. J’ai d’ailleurs eu un rappel à la loi par l’adjointe de la crèche quand j’ai assis ma fille sur un tapis l’autre jour et j’aurais bien collé 2 baffes en retour à cette gamine qui vient de sortir des écoles parisiennes (pardon pour les parisiennes qui me liront). Parce que brèfle, quoi qu’en disent et quoi qu’en pensent les gens, je vais te dire, ma loi à moi = c’est ma fille donc je fais ce que je veux ! Alors tu l’assoies pas sur le joli tapis de la crèche si tu veux mais moi à la maison je l’assoies et elle aime bien ça. L’intérêt c’est que diverses positions possibles = diverses façons de jouer (=du temps de paix en rab pour toi sans la prendre dans les bras). Et elle ne fait pas les mêmes activités, ne joue pas avec les mêmes jouets suivant la position dans laquelle elle se tient.

Elle sait aussi se mettre à 4 pattes même si elle ne se déplace pas encore dans cette position. Ça donne une Ourse qui fait des flexions / extensions. Il manque juste le tapis de prière en dessous d’elle et elle est parfaite !

Le caractère

Je trouve ça difficile de définir le caractère d’une si petite puce. Dans l’ensemble, c’est une enfant facile, très agréable à vivre, souriante, gaie, rigolote, pas relou. Elle a cependant affirmé une dépendance à maman ces 2 derniers mois. Et c’est nouveau pour moi car la Grande Ourse n’avait pas fait d’angoisses de la séparation. Concrètement, je m’éloigne, elle pleure. C’est assez particulier car, par exemple, l’autre soir, elle jouait dans la pièce avec sa sœur, sous la surveillance de papa (qu’elle ne calculait pas). Je faisais des allées et venues pour ramasser, ranger certaines choses et en me voyant, hop, pleurs ! De la même manière le soir à la crèche, dès qu’elle voit que je suis là c’est des pleurs pour que je la prenne (alors que je peux la déposer sans aucun souci le matin). C’est pas bien méchant et je sais bien que c’est parfaitement normal. C’est juste stupéfiant à vivre dans l’écart de comportement entre le « à côté de papa » et le « à côté de maman ». On comprend alors pourquoi le père qui n’est pas cette figure d’attachement si forte trouve ça simple de faire quelque chose de tranquille avec les 2 filles à côté. Ben oui parce que toi, elles te réclament pas autant de choses !

Quand elle cherche notre attention, je la vois souvent par exemple qui fixe son papa sans rien dire et quand il la regarde elle lui fait alors un sourire gigantesque c’est trop craquant ! Et c’est des moments assez sympathiques où elle n’est pas demandeuse mais où elle savoure juste l’échange affectif. Elle commence aussi à se marrer quand elle voit qu’elle nous fait rire du coup elle en joue un peu !

La santé

La Petite Ourse est en fin de varicelle (qu’elle a bien sûr attrapée à la crèche). Ben je vais vous dire, elle a fait une forme soft tellement simple que je préférerai refaire des varicelles identiques à l’avenir que des gastro et autres joyeusetés. Elle a globalement peu eu de boutons, n’a absolument pas été défigurée puisqu’on a vu un seul mini bouton sur le front, aucune fièvre, pas de bébé ronchon, bref ultra soft ! On attend juste de voir si elle a contaminé sa sœur ou non, verdict dans quelques jours je pense.

Juste avant ça, elle nous a par contre fait une otite purulente faramineuse puisqu’on a découvert que son oreille était complètement bouchée par le pus, un samedi matin il y a 15 jours. J’ai dit de suite au Barbu, stop changement de programme de la matinée, on va chez le doc (ouf on peut consulter le samedi matin chez nous), je ne m’imaginais absolument pas nettoyer ça, ne sachant vraiment pas comment m’y prendre. Elle a donc écopé ce samedi là d’une semaine d’antibio avant de revoir la doc le lundi qui a suivi pour le diagnostic de varicelle.

Et… pour faire encore plus sympa pour le trou de la sécu, cette semaine on fera 3 consultations pour elle seule ! Lundi soir je la trouvais chaude et elle avait effectivement un peu de fièvre mais rien d’autre. Mardi dans la journée rien, le soir et la nuit re fièvre. On prend RDV pour le mercredi soir, je la récupère en pleine forme, sans fièvre, la doc dit qu’il n’y a rien. Bon, OK. La nuit se passe, réveil à 1h du mat en pleurs, enfin même pas réveil elle dormait en pleurant de douleur. Le doliprane n’a rien fait, le biberon l’a soulagée. On a rien compris… Jeudi soir, le Barbu pige : oreille qui avait coulé. La même donc que 15 jours avant même pas… On reprend donc RDV pour hier soir. Notre doc n’est pas là donc remplaçant pour un RDV rapide, verdict otite bien sûr et nouvel antibio encore plus fort. Et mardi j’avais programmé le bilan des 9 mois qui est donc à maintenir puisqu’ils sont pas fichus de se dire « ben puisqu’elle est là faisons tout d’un coup ».

Et à côté de ça, nous avons enfin atteint depuis hier le très honorable score de …. 1 dent à 9 mois ! Enfin mini la dent elle a juste percé la gencive on ne la voit pas vraiment. Evidemment la mère en carton que je suis avait, par 2 fois, accusé ces saletés de dents de faire souffrir la Petite Ourse avant de constater que l’oreille coulait… Parce que… c’est toujours les dents, c’est bien connu… Bon et bien la dent est peut être à l’origine de l’otite mais elle n’est pas la seule explication. Note pour plus tard donc : y réfléchir à 2 fois avant d’accuser les dents !

Publié dans Dans leur bibliothèque

Dans leur bibliothèque #2

Me voici de retour avec un nouvel extrait de bibliothèque ! Avril oblige, je vous propose des lectures sur le thème de Pâques après avoir fait un joli repérage en librairie (et quelques achats aussi bien sûr).

Pour les tous petits j’ai trouvé ce livre très joli, il y a 5 œufs en relief intégrés dans le livre, plus on tourne les pages et plus les œufs disparaissent car ils se cassent au fur et à mesure de l’histoire.

J’ai aussi aimé Qui se cache, c’est un livre avec des grands rabats. Il y a toute une série Qui se cache, on a déjà à la maison Qui se cache au zoo. C’est pas une série dont j’achèterai un autre tome maintenant qu’on en a un mais il est sympa, les enfants aiment beaucoup les livres à rabats.

Vous pourrez également voir plus bas (à coté de Crocolou) une partie de la couverture d’un Kikidoc spécial Pâques. Là encore c’est une série dont nous avons déjà plusieurs livres (au moins 4 il me semble) et qui plait bien aux tous petits. C’est cartonné et peu fragile donc idéal pour débuter.


Parmi les grands classiques, il y Tchoupi, Petit Ours Brun et consors… Le Tchoupi a fini dans la bibliothèque avec les autres (je vous ferai un article sur la collection Tchoupi que la Grande Ourse adore). Finalement toutes les grandes collections de livres pour enfants vous permettront de retrouver les mêmes thèmes: ici Pâques. 






J’ai aimé aussi Crocolou. Je sais pas si c’est pareil chez vous mais ici un livre avec un crocodile ou un loup c’est le top (oui j’ai pourtant bien une FILLE)(mais les princesses sont interdites de séjour chez moi). Du coup un livre avec un crocodile-loup ça doit être encore mieux !

J’ai acheté également ce livre-ci.

J’ai découvert il y a peu ces livres à la sauce « Cherchez Charlie » adaptés pour tous les âges. La gamme est vraiment très vaste, j’ai pu voir plein de trucs sympa à la bibliothèque que l’on pourra emprunter, il y en a jusqu’à l’adolescence ! Celui que j’ai pris est un peu bébé peut être pour la Grande Ourse mais je sais qu’il l’amusera quand même. J’adore le concept de ces livres-jeux. L’enfant peut passer des heures à les feuilleter et il y a toujours de nouvelles choses à découvrir dans les dessins. Et à l’âge de la Grande Ourse ces livres sont de supers occasions d’apprendre du vocabulaire. On voit ici l’intérieur de Mon premier cherche et trouve de Pâques, il est simple et destiné aux plus de 2 ans mais je pense qu’il peut correspondre un peu avant aussi. J’essaierai de vous montrer d’autres livres dans ce genre dans un prochain article, je trouve que ça mérite à être connu ! (et à la bibliothèque je les ai découverts par hasard planqués dans un coin).

Pour finir il y a les livres d’activités. Ce que les petits adorent : les gommettes !

Et il y a également le livre pour les plus grands voire même pour maman qui aurait envie de s’amuser à concevoir sa propre déco !

J’ai bien aimé, ça fait des formes de Pâques cartonnées et épaisses (que des oeufs) pour faire des mandalas. Et ils sont prépercés pour y passer un fil afin de les suspendre.

Alors, qu’est ce qui vous tenterait dans cette sélection ?