Publié dans DIY, Elles

Le mercredi des petits #3

Pour cette nouvelle activité, je me suis lancée dans le calendrier de l’avent home made, option on cherche à faire plaisir à l’enfant pas à faire une œuvre d’art.
J’avais vu un calendrier sympa avec des pots de yaourt ou petit suisse mais je n’avais pas pris le temps de garder mes pots et en plus je me disais que ce serait sûrement petit pour cacher des choses dedans. Du coup je me suis rabattue sur une version en rouleaux de papier toilette. Ça faisait un moment que je les mettais de côté dans le placard de la SDB donc j’avais de quoi faire.
Mode opératoire :
1) sortir son pistolet à colle et coller les rouleaux les uns aux autres. Si comme moi tu es une looseuse de ce genre d’opération, fais ta face de chat potté et demande à ton homme de le faire. Le mien s’est exécuté sans ronchonner (pour une fois!).
2) décorer le sapin. On peut faire une peinture de sous couche puis repeindre en couleur ou comme moi en mode fainéasse, faire directement la couleur. J’avais un pot de vert de Noël à paillettes qui était parfait. On a peint tout le contour avec la Grande Ourse. Ensuite, j’ai opté pour la personnalisation toute bête avec des gommettes. Elles sont pas sur le thème de Noël mais ça fait très bien l’affaire.
On peut aussi décorer les rouleaux avec un papier cadeau. Le mieux est alors de recouvrir les rouleaux avant de les coller les uns aux autres.
3) découper la silhouette du sapin dans un carton plat pour faire le fond du calendrier. Coller les 2 parties. (Encore une étape réalisée par le Barbu)
4) bricoler de petits couvercles sympathiques avec les chiffres pour les portes.
5) garnir le calendrier et le tour est joué.
J’avais acheté ceci pour remplir mais manque de bol les chocolats étaient pas adaptés à la taille. Alors papa et maman les mangeront elle les aura à part.
Stickers, accessoires de coiffure et lettres autocollantes en mousse
 Une fois fini, cela donne ceci.
Très honnêtement je ne me suis pas cassé la tête sur les finitions, vous voyez bien que mes couvercles sont très moyennement collés (et tiennent pas très bien) mais ça fait parfaitement l’affaire d’autant que ce qui intéresse la Grande Ourse c’est le contenu ! Et pour un truc qui sera jeté une fois vide cela me va très bien. En plus de ça, ça permet d’avoir une bonne marge d’amélioration pour l’année prochaine !
Le petit débriefing de cette activité :

Est-ce que cette activité a plu ? Oui, on a fait ensemble la peinture et le collage des gommettes donc c’est des choses qu’elle fait déjà habituellement sauf que là on a changé le support. Elle était donc ravie de faire un sapin. Je ne lui ai pas dit que le sapin contiendrait des cadeaux et elle l’a donc découvert le 1er décembre.

Est-ce que c’est adapté à son âge ? Oui, sans souci.

Est-ce que c’est long à réaliser ? Si on réalise bien les étapes qui ne la concernent pas à des moments sans elle non. Le peu qu’on a pu faire ensemble va très vite. Mais bon à côté il faut y passer un peu de temps pour coller les rouleaux, faire le fond, garnir et coller les couvercles (ça c’était le plus chiant !)

A très vite pour un nouveau MercrediDesPetits !

Publicités
Publié dans DIY, Elles

Le mercredi des petits #2

Suite à votre chaleureux accueil de la nouvelle rubrique du blog, j’essaie sans tarder de vous présenter une autre activité pour les petits d’autant que Noël arrive très vite et qu’il est propice à de belles occasions de faire des bricolages.

Aujourd’hui encore une activité ultra simple qui nécessite très peu de moyens. Jugez en plutôt :

  • un tube de colle
  • une paire de ciseaux
  • des feuilles de couleur (cartonnées ou non)
  • un sapin découpé dans un grand carton

Le mode opératoire est ultra simple, découper des languettes de papier coloré et les coller les unes par dessus les autres sur le carton. Suivant l’âge des enfants, soit vous le laissez mettre la colle au dos du papier soit vous encollez directement le grand carton et il n’aura plus qu’à déposer les languettes de papier.

Ça donne ça. Quand tout le sapin est recouvert, il ne vous reste plus qu’à découper les languettes qui débordent le long du sapin.

Et une fois terminé…. taaadam ! (oui pour l’anonymat du blog j’ai coupé le sourire très fier de l’Ourse qui a conçu le sapin).

Débriefing….

Est-ce que cette activité a plu ? Oui, complètement.

Est-ce que c’est adapté à son âge ? Oui, coller sans contrainte sur un espace vierge est parfaitement de son âge, elle maîtrise le tube de colle et aime bien s’en servir donc ça a été très simple pour elle.

Est-ce que c’est long à réaliser ? J’avais prévu un grand sapin puisque, comme vous pouvez le voir sur la photo, il est plus haut que son buste. Ça faisait une trop grande zone à couvrir pour elle, elle en a eu marre après un moment. Donc je vous conseille de démarrer avec un sapin de taille moyenne. Ça plaira tout autant sans lasser. Je ne sais pas trop combien de temps on y a passé mais tout dépendra de la taille du votre.

D’autres copines ont été inspirées par notre activité et ont aussi réalisé leurs sapins avec leurs petits. Et on voit que cela plait bien dès après 2 ans / 2 ans et demi et que les enfants sont ravis de leurs réalisations.

Je vous laisse deviner quels célèbres artistes ont créé ces 3 autres œuvres. Indice : une fille et 2 garçons.

La semaine prochaine, nous serons le premier mercredi de décembre et je pourrai donc vous présenter notre 1er calendrier de l’avent made by petites mains d’enfant ! Alors à très vite.

Publié dans DIY, Elles

Le mercredi des petits #1

Un peu de dépoussiérage via une nouvelle catégorie sur le blog. Maintenant que l’on sort du stade nourrisson avec les Oursonnes du moins avec la Grande, je commence à proposer des petites activités manuelles. J’ai toujours adoré ça et, avec la lecture, j’ai à cœur de leur transmettre ces loisirs en espérant qu’elles y prennent autant de plaisir que moi.

Depuis la rentrée, la Grande Ourse est à l’école le mercredi matin et reste à la maison avec moi l’après midi. Pendant ce temps là, sa sœur est à la crèche. On a donc théoriquement du temps toutes les 2 pour faire une activité. Alors, c’est pas toutes les semaines car il faut que je sois motivée et ai le matériel pour me lancer d’une part et, qu’on ait réellement du temps après la sieste, d’autre part. Exemple tout simple aujourd’hui : sieste à 13h30, réveillée à 16h pour goûter avant d’aller chercher sa sœur à 16h30 = temps restant pour l’activité fortement réclamée 0…

Je vous présente aujourd’hui une première activité réalisée il y a déjà plus d’un mois. Mon inspiration est à 100% issue de mes pérégrinations sur Pinterest où on trouve absolument de tout sans trop chercher.

Voici l’idée trouvée :

L’équipement nécessaire est très simple et peu coûteux : récupérer des rouleaux de papier toilette et de la laine. J’avais envoyé mon barbu et la Grande Ourse dans les magasins, ce sont donc eux qui ont choisi les couleurs et m’ont ramené du rose (impossible d’y échapper….), du jaune et du rouge. Rien qui ne soit très assorti et j’aurais choisi autre chose mais on se met pas la pression, c’est une activité pour les petits et le but est donc de les distraire. Et même si tu trouves ça moche, rappelle toi que eux adorent !

Et voici la réalisation :

Et le débriefing….

Est-ce que cette activité a plu ? Oui ! La Grande Ourse a adoré le résultat.

Est-ce que c’est adapté à son âge ? Pas totalement. Elle a compris le principe et était intéressée mais sa motricité n’est pas encore assez aboutie pour faire ces nœuds que l’on pense très simple. A 3 ans, elle pige mais ses mains ne sont pas encore pleinement au point pour reproduire.

Est-ce que c’est long à réaliser ? Non ça va très vite, c’est sympa à réaliser et ça demande peu de moyens. Moins de 30 minutes pour en réaliser un je crois de mémoire.

Nous en avons fait 4 dont 2 ont été donnés à la crèche et à la maîtresse (les lèches bottes !!!). J’aimerais bien en faire d’autres pour orner le sapin mais je ne sais pas si j’aurais le temps. En tout cas l’idée m’a plu et c’est suffisamment simple pour comprendre comment le réaliser juste en voyant quelques photos.

A très vite pour un autre mercredi des petits !

Publié dans Elles, La vie, Moi

[TAG] Ma vie de maman

Déjà de retour ! Si « vite » !! Pour cela je remercie Nanou de m’avoir taguée. Je suis donc obligée de faire un article 100% ma vie de maman. Zappez si le sujet ne vous branche pas bien sûr !

1-Présente toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants ? Quels sont leurs prénoms ? Quel âge ont-ils ?

J’ai deux Oursonnes dans mon ciel étoilé : la Grande Ourse qui a 3 ans et la Petite Ourse qui a 15 mois. Quant à moi je suis une vieille Ourse qui se balade dans la bonne partie de la trentaine pour le moment…

2-Avant de connaître officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi ?

Moi je me suis toujours imaginée avec un garçon. Remarque bien comme c’est loupé ! Pour ma 1ère grossesse nous avions fait dévoiler le mystère au 4ème mois, je ne sentais pas encore le Petit Habitant bouger donc aucune idée de son sexe. Pour la 2ème grossesse, on a joué les mystérieux et le sexe a été révélé le jour de la naissance, je n’avais aucune idée de ce que ça allait être mais toujours cette forte envie d’un garçon. Loupé, loupé ! Et aucun regret.

3-Maman au foyer ou maman au travail?

Au travail ! Pour la tranquillité d’esprit, pour ma vie sociale, pour mes neurones.

4-As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à tes enfants qui ne te quitte jamais ?

Non rien du tout, je ne suis pas fétichiste.

5-As-tu déjà vécu une situation où ton instinct de maman a pris le dessus ?

Il n’y a rien qui me vient. Mais je suis un mammifère donc oui forcément je réagis avec mes tripes. Ça arrive 10 fois par semaine, au moins, le geste instinctif pour protéger, sécuriser son enfant.

6- Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse ?

Oups…. Oui… dans la panière de ma SDB avec les limes à ongles et les brosses à cheveux.

7- As-tu du mal à te séparer des affaires de tes enfants ?

Non. Je commence d’ailleurs à vendre les habits de bébé et … ça me fera de la place ! J’aurais bien plus de mal à me débarrasser de mes livres (et c’est heureusement pas prévu !).

8- Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelques temps mais que tu n’as pas encore fait ?

Sur le thème puériculture il y en avait un mais on a passé le pas : le réveil d’apprentissage pour la Grande Ourse. Car non, on ne sort pas de son lit avant 7h !!!!!!!!! Et tout compte fait le WE 7h30 c’est encore mieux.

9- On dit souvent que pour un premier enfant, on a du mal à acheter d’occasion. As-tu réagi différemment pour ton deuxième enfant ?

Je n’ai presque rien acheté d’occasion. On a la chance de pouvoir s’en sortir donc j’ai pas trop creusé en ce sens. Juste le siège auto de la Petite Ourse pour la seconde voiture est d’occase. Elle y monte au mieux 1 jour par semaine pour un trajet hyper court alors le neuf on avait du mal.

10- Un fait marquant depuis la naissance de tes enfants à nous raconter ? Qu’il soit heureux ou un peu moins …

Ce qui est marquant c’est de devenir une maman. Vraiment ça nous change profondément. Et ça nous force aussi à aller de l’avant dans la vie, à prendre des initiatives qu’on n’aurait pas eues avant. On a des ressources en nous et je trouve que le fait de devenir maman nous révèle une force intérieure qu’on n’imaginait peut être pas. Ça fait très MILK power ce que je dis mais oui, au fond de moi, cette nouvelle facette de ma vie m’a changée.

Après bien sûr, il y a aussi le côté obscur de la force qui va avec : comment un enfant est un crampon dépendant à toi, comment tu n’as plus de temps pour toi, comment tes nuits sont hachées etc… Mais la mère qui est née en moi, c’est un acquis, impossible de perdre cette nouvelle personnalité.

11- As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es maman ?

Oui. Je crois que c’est pas vagues. Au delà des enfants à gérer, il y a le poids du quotidien. Et dans mon cas, le poids s’alourdit de par le mari et son métier d’itinérant. C’était un peu l’objet de mon précédent article alors je vais pas redévelopper.

Ceci dit, je n’ai jamais eu de pause, de coupure depuis que mes filles sont nées. Et autant, en ayant un seul enfant ça allait, autant à présent et avec le temps qui passe, j’en ressens de plus en plus le besoin. J’espère que cela pourra se mettre en place avant le prochain craquage !

12 – Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir ? Ton avis a-t-il changé depuis ?

J’ai toujours voulu un multiple d’enfant pour ne pas avoir un enfant solo. Pour lui. Pour qu’il connaisse la joie de grandir avec frère ou sœur. Alors ma seconde grossesse m’a exaucée sur ce point et la complicité entre les 2 Ourses est une belle récompense. L’impression d’avoir réussi une fratrie. Je n’étais pas réellement fixée ensuite sur le 2 ou  3 enfants. Je me disais pourquoi pas 3 ! Aujourd’hui, je signerai sans problème pour une 3ème grossesse tant j’ai aimé vivre la grossesse. Par contre, je ne me vois pas avec 3 enfants. Y a donc comme un dilemme.

Je tague à mon tour MarieAnd, qu’on ne voit plus beaucoup non plus ces temps-ci.

Publié dans Elles

[Petite Ourse] Un an

Et voilà, la première boucle est bouclée. Ma Petite Ourse a un an. Déjà, oui…

Je trouve que cette première année avec elle est passée extrêmement vite. Bien plus vite en ressenti que la première année de la Grande Ourse. On connait déjà les différentes étapes par lesquelles passe l’enfant et elles s’enchainent si vite les unes après les autres. Le premier retournement dos / ventre, les premières dents, les premières onomatopées (un iiiiii strident chez la Petite Ourse qui n’a pas voulu commencer par le début de l’alphabet comme ses congénères), le bébé qui rampe, qui s’asseoit, qui se met debout, qui tend les bras, qui mange des morceaux.

Toujours aucune nostalgie pour moi. La petite Ourse n’est plus un tout petit bébé, elle débute cette deuxième année qui la fera passer du statut de grand bébé à celui de petite fille. C’est le cycle de la vie et je me sens toujours si chanceuse d’avoir pu vivre cela à nouveau.

Elle est une enfant facile, agréable, souriante, rigolote. On la compare avec sa sœur avec un grand plaisir de les savoir différentes. Et on regarde aussi avec émerveillement se tisser leur si jolie relation de sœurs.

Ces dernières semaines, elle a changé vitesse grand V sur le plan moteur. Et on voit une nette volonté à bouger et une détermination voire limite un entêtement à atteindre les choses qui sont trop loin. Aujourd’hui, elle se met debout sans souci et se déplace en se tenant, on peut la faire marcher en lui tenant les mains, elle n’a même pas peur si on lui lâche une main. Elle est hyper fière de se déplacer avec son trotteur même si elle ne gère pas encore bien la vitesse à laquelle il roule.

On parle de cette chose là :

Elle monte aussi super bien les escaliers seule.Elle adore le bain et y est hyper à l’aise, elle s’y met debout et se rassoit à grand renfort de ‘ploufs’, cette enfant ne s’effraie de rien ! Elle aime plus que tout éclabousser et se marre comme pas possible si on la gronde et ce, que ce soit moi qui râle à me retrouver à prendre un bain aussi en étant sur le carrelage ou si c’est sa sœur qui ronchonne aussi en étant dans le bain avec elle.

C’est une petite fille qui sait très bien s’amuser toute seule (merci la crèche ?) mais qui a besoin, le soir en semaine surtout, qu’on passe quelque temps avec elle pour l’aider à se lancer dans un jeu. Une fois intéressée à la chose, elle nous oublie et vit sa vie. Les moments de jeu sont donc agréables mais il faut quand même faire la police après sa grande sœur qui, au choix, l’embête en lui piquant ses jouets, la pousse / tape si celle-ci vient dans son espace vital. C’est donc plus la cohabitation des 2 Ourses qui est relou à cause de la grande sœur qui ne sait pas laisser la Petite Ourse en paix.

Du côté du sommeil, rien à dire tout se passe bien même si les grasses mat ne sont pas au programme. Et du côté des repas c’est d’une simplicité déroutante, elle mange tout en intégralité ! Depuis peu, il ne faut surtout pas manger devant elle sans lui donner quelque chose sinon c’est le drame. Et elle a très bien compris comment faire entendre son mécontentement !! Elle mange vraiment très bien les purées et s’intéresse de près au contenu de l’assiette de sa sœur, le soir depuis quelques jours, une fois qu’elle a bu son biberon. Je pense qu’elle risque vite avoir envie de « vrais » repas le soir tout comme nous, on verra ça. Il y a quand même une chose qu’elle ne semble pas apprécier …. : le chocolat ! WTF ?! C’est pas ma fille, hein…. On a essayé dans les yaourts bébé, beurk elle recrache, la mousse au chocolat, idem, le gâteau au chocolat fait par maman, même traitement. Le WE dernier on est allés jusqu’au bout de la thérapie choc : un kinder dans une main et une petite gaufrette au chocolat dans l’autre, elle a moins recraché. A voir…

Ce qui est étonnant c’est qu’elle mange vraiment bien et qu’elle est joliment ronde de corps : petits cuissots, bidon rond, jolies fesses de bébé et joues rebondies (et douces à les croquer !) mais elle n’est pas lourde. Elle vient tout juste de passer le cap des 9kg, que sa soeur avait bien nettement dépassé au même âge. Elle est plus petite aussi, je l’habille en 12 mois et vais commencer à préparer le 18 mois tout doucement.

Du côté du caractère, c’est une enfant rigolote et mignonne. Le Barbu et moi la trouvons plus intelligente dans ses réactions que sa sœur au même âge. Elle me semble piger très vite. Par exemple, sur les interdits, elle adore piquer les tétines (celle de sa sœur à la maison, celles des copains à la crèche). Elle sait très bien que ce ne sont pas les siennes et elle fait donc mine de les mettre dans sa bouche. Quand on la surprend avec la tétine de sa sœur, on lui dit non, non, non c’est pas à toi et elle suspend son geste avec son sourire de canaille ! Et corrige le tir en mettant bien sa tétine dans sa bouche et non celle de sa sœur. Je l’ai aussi grondée l’autre fois car elle touchait aux DVD et, hasard ou non, elle a ramassé le DVD retiré du meuble pour l’y remettre… Elle est actuellement dans une phase où la séparation à la crèche le matin est difficile, elle veut bien tendre les bras à la puéricultrice mais quand elle se rend compte que je la lâche elle fait demi tour pour se raccrocher à moi. Et elle a fait la même chose avec le Barbu qui était un peu de corvée crèche cette semaine.

En résumé, c’est facile d’être sa maman, c’est une petite adorable. Elle me ressemble beaucoup physiquement et m’imite déjà pas mal. Ce sera donc une 2ème fois une enfant qui aura des mimiques très marquées comme je le suis moi même. Je l’aime super fort ma Petite Ourse et n’irai pas jusqu’à vous dire que c’est la plus belle du monde mais en tout cas elle l’est assez pour que j’en sois gaga.

Ah oui, on a toujours un doute pour la couleur de ses yeux…. Clairement pas bleus mais pas marrons non plus. Gris ? Vert ? Encore en transit vers un marron franc ? Mystère à suivre !

De mon côté, je n’ai toujours aucune envie d’un 3ème, même pas en ayant eu 2 filles ! Avec le temps qui est passé, je suis heureuse d’avoir des filles, je me dis qu’un garçon ça ferait bizarre et je me sens tellement bien avec ces 2 petites puces. Je ne saurai pas faire avec un garçon et, même si mon envie primaire de nullipare était d’avoir un garçon, aujourd’hui cette lubie a complètement quitté ma tête. Notre famille est constituée. Il ne reste plus qu’à la faire évoluer.