Publié dans Avec le coloc

[GROSSESSE] Accoucher

Préambule bloguesque : Suite à mon article d’hier, j’aurais aimé que la vague de commentaires médisants épargne mon blog. Puisque ce n’est pas le cas je tiens à dire que bien évidemment ces commentaires n’apparaîtront jamais à côté de ceux pour qui j’écris ce blog et qui ont toujours la gentillesse d’être là à me lire. 

Attention aux commentaires que vous pouvez toutes avoir, merci de m’informer s’il y a des choses bizarres qui apparaissent avec mon nom (ou similaire) car on en arrive à l’usurpation d’identité. Ces gens s’ennuient, vraiment…

[Fin de la parenthèse et retour à nos moutons][ben ouais mince elle va continuer à raconter sa vie de dinde sur un blog PMA][elle a rien compris]

A 43 jours du terme (je viens de voir ça outch je pensais pas, déjà…), cette semaine était consacrée aux RDV préparatifs à l’accouchement. Mardi l’anesthésiste, RAS, il avait exactement le physique du gynéco qui a mis mon Oursonne au monde à savoir petit, rond (très rond), barbu. Le genre qui fait un peu peur mais gros nounours en fait. RDV rapide mais pas bâclé, échange respectueux avec un professionnel qui respecte mon envie d’éviter la péridurale. Très bien quoi !

Hier soir, RDV avec la SF en vue de visiter la maternité. On est arrivés bons dernier mais pile à l’heure. Quatre autres couples déjà présents en salle d’attente, de suite je me suis sentie pas à ma place, j’avais aucune envie de me retrouver avec ce paquet de gros bidons malgré mon propre gros bidon… Je sais pas expliquer pourquoi cette réaction mais j’aime pas, ça fait troupeau de baleines et j’ai pas envie d’être là dedans…

La SF était en retard, elle nous accueille en nous disant qu’on va d’abord entrer dans la salle regarder un film. Pfff non pas ça ! Si j’ai juste souhaité visiter la maternité et ne pas refaire de vraies séances de préparation de groupe à l’accouchement c’était un peu aussi pour éviter ça. Donc voilà qu’on nous diffuse la vidéo vieille comme le monde qui t’explique les positions et exercices à faire pour soulager la douleur. Positions que tu as clairement oublié le jour J et que l’équipe ne te rappelle pas pour t’aider… Avec le Barbu nous avons fait les mauvais élèves de la bande, il jouait avec son alliance pendant que je regardais le plafond ! Ben c’était mieux que de regarder la dinde assise par terre avec sa robe au ras du cul ^^…

Puis go pour la visite guidée, on s’arrête à l’accueil de la clinique, chouettes les 5 grosses avec leurs bonhommes tu sais elles passent bien inaperçues… On arrive à l’entrée du couloir des salles d’accouchement et là elle nous sort qu’on peut pas y aller tous à la fois, c’est interdit donc on sépare le groupe en 2. Ça m’a gonflée car mince elle le sait à l’avance ça alors dans ce cas qu’elle ne file pas RDV à 5 couples à la fois au lieu de nous faire perdre notre temps…

On a fait partie du round 2. On a donc eu le droit de récupérer les blouses portées par les premiers, économies toussa… Puis la visite enfin, ici le placard où le papa laissera sa veste et sa blouse à chaque fois qu’il ira prendre l’air. Et il faudra remettre ladite blouse à chaque retour, économies toussa on en prend pas de neuve. On rentre ensuite dans une salle. THE salle d’accouchement. Je déchante. La pièce est minuscule ! Autour de l’énorme lit il y a d’un coté un couloir de passage disons de 1m en comptant les équipements table siège et je ne sais quoi qui sont  stockés sur le côté donc en gros 2 personnes ne peuvent pas se croiser dans la pièce. De l’autre côté un mur de placards et entre celui-ci et le lit 50cm. J’estime la superficie de la pièce à 6-7m². Beaucoup plus petit que n’importe quelle chambre d’hôpital c’est certain. Je demande comment ils font au moment de l’accouchement avec les diverses personnes présentes, le papa, la SF, la puer, le gynéco mais heu… J’étais là à m’imaginer mon Barbu ne sachant pas où se mettre et crevant de chaud.

Et surtout mais bordel on fait comment nous les femmes pour gérer notre douleur ? Il faut savoir que quand j’ai accouché de l’Oursonne dès le début de ces contractions par les reins je n’ai plus supporté la position allongée, j’étais bien dans un fauteuil chez mes parents puis sur le ballon point barre. Or là ce que j’ai vu dans la salle c’est que ben la mère se fout au lit, le père dans le fauteuil et on bouge plus trop jusqu’à la ponte car les options offertes pour se mouvoir sont très réduites. Et si mon accouchement se présente pareil je sais que le lit je vais le haïr direct.

Après ça on voit l’espace dédié aux soins de bébé à la naissance sans oublier de constater comme les box naissance sont collés les uns aux autres et doivent être agréables quand il y a une dinde qui crie sa douleur dans l’un d’eux… Je parle alors à la SF de leur salle nature en demandant s’il est possible de la voir. Alors elle me l’a pas montrée mais je sais qu’il y a une baignoire et un ballon dans cette pièce MAIS j’apprends qu’on n’y accouche pas ! Que si on y va c’est si le travail n’évolue pas trop vite et qu’ensuite dans tous les cas il faut revenir dans la cage aux lapins pour la ponte… Quel intérêt alors d’une salle nature, j’ai pas compris … je m’imagine tellement bien une fois arrivée à dilatation complète ou un peu avant refaire un petit tour dans le couloir…

Enfin on voit une chambre, pas vu grand chose on était à la porte donc à 11 dans la pièce on n’a pas vu la SDB par contre j’ai aperçu le coin soins de bébé, un évier pour le bain et un plan à langer à côté qui m’a paru très bas, mal de dos assuré pour les soins…

Après ça la SF dit au revoir aux autres couples et nous garde tous les 2 pour nous mener à une chambre où est installé un fauteuil d’accouchement de ce genre.

004

Ce truc est top c’est d’un équipement comme ça que j’ai envie mais encore une fois c’est très mal pensé, pas pratique du tout car l’équipement est installé dans une chambre au bout du couloir des séjours maternité et bien loin du couloir dédié aux salles d’accouchement. Ce qui veut dire qu’on peut y aller à condition que le travail n’aille pas trop vite et qu’il faudra ensuite se rabattre en salle d’accouchement. Alors que pour moi tout l’intérêt de cet équipement c’est justement qu’il nous aide à aller au bout du travail…

Je suis partie de là complètement démoralisée, après l’accouchement de l’Oursonne où j’ai capitulé et pris la péridurale sans avoir rien ressenti de sa naissance, je persiste à nouveau à vouloir faire sans. Mais, pour être sûre d’y parvenir je veux mettre toutes les chances de mon côté en m’y préparant mieux. Or, là, les conditions de base font que je ne vois pas comment c’est possible puisque tous les équipements qui permettent un accouchement naturel sont séparés par des couloirs et puisqu’il nous est interdit d’accoucher ailleurs que dans la salle et dans le lit prévu à cet effet.

Des échos que j’avais eus sur cette clinique je ne m’étais pas attendue à ça et la présence d’une salle nature sur le papier m’avait confortée dans le fait que j’allais pouvoir avoir des conditions sympas pour gérer la douleur. Et en fait de ça des lieux riquiqui et mal pensés qui ne laissent pas la place à un projet de naissance sans péridurale…. Puis même si je voulais la péri il y a quand même le stade de début d’accouchement où la péri ne peut pas encore être posée, elles font quoi les femmes pour gérer déjà ces premières heures ? Et à quoi bon cette vidéo des positions qui soulagent en début de cours dans la mesure où l’organisation des lieux dans cette clinique ne permet absolument pas de les pratiquer ?

Comme m’a dit le Barbu après, j’ai eu la clinique « luxe » donc là…. Je suis pas tout à fait d’accord avec lui car la clinique où j’ai accouché de l’Oursonne n’avait pas plus d’équipement nature voire même moins mais au moins il y avait de l’espace. Il y avait des salles de pré travail bien plus grandes avec ballon et grande SDB où nous pouvions aussi profiter de la douche pour nous soulager. Puis une salle d’accouchement 3 à 4 fois plus grande. Sans fenêtre certes mais au moins la pièce ne rendait pas claustro de par sa petite taille. Là je me suis dit avec tristesse que ce lieu ne donnait pas envie pour les premières minutes de vie de notre bébé.

Alors je relativise, je sais qu’une fois le bébé là de toute façon l’émotion prend le dessus et que le bonheur de le découvrir fait oublier le reste. Oui ça je le sais. Mais aujourd’hui je suis encore dans l’anticipation, dans le « je dessine le plan d’accouchement idéal » et cette confrontation avec la réalité ne m’a pas rassurée. Je pense pas avoir des exigences énormes sur ce que je veux de mon accouchement, ça tient en une phrase : réussir à me passer de la péridurale. Je pensais qu’avec un projet simple il n’y aurait pas trop de mal à ce que j’obtienne ce que je veux. Et là ben depuis hier soir je me demande en fait comment ça va être possible.

J’ai un RDV individuel avec la SF la semaine prochaine qui va me permettre de poser toutes mes questions et peut être d’entrevoir une organisation possible mais là je suis bloquée sur ce « comment faire? ».

Si on garde le bon de la journée d’hier c’est pour notre Oursonne qui a fait elle aussi sa visite de son côté en prévision du jour de la naissance du Coloc. Nous l’avons confiée à nos amis et ça s’est très bien passé malgré les larmes quand je suis partie car elle est un peu apeurée encore par notre copain et sa femme n’était pas encore arrivée.

Publicités

12 commentaires sur « [GROSSESSE] Accoucher »

  1. Ici pas de visite de la maternité… enfin une « visite virtuelle », avec un diaporama qui montre les différents lieux, et des explications, ben j’avais trouvé ça aussi bien (même si la fin des « vraies » visites était autant due à des contraintes budgétaires qu’à un souci d’hygiène). Quand j’ai compris qu’il y avait une baignoire pour toutes les salles d’accouchement, j’ai dit adieu au bain (je ne m’imaginais absolument pas aller dans la salle de bain, me désaper, puis me rhabiller pour retraverser le couloir et revenir en salle de naissance :-/ ). Bon de toute façon heureusement que je ne comptais pas dessus, vu que déclenchement = plein de tuyaux partout.
    Du coup, même si j’étais dans une salle de taille honnête, je ne pouvais pas beaucoup bouger, pour me soulager j’étais debout à côté du lit, celui-ci monté à la hauteur max, et je m’appuyais dessus pour arrondir mon dos (si ça peut te donner des idées pour le jour J…).
    J’espère en tout cas que tu ne seras pas coincée en position allongée !

  2. C’est quand même vraiment mal pensé … on dirait qu’ils jouent sur la vague des salles natures pour faire leur pub mais qu’ils ne se donnent pas les moyens réels pour le faire.
    Sinon ce fauteuil d’accouchement a l’air top. Tu as quand même le temps en général entre la dilatation complète et l’expulsion pour rejoindre cette salle d’accouchement. Et puis tu peux peut-être rejoindre cette salle d’accouchement avec fauteuil vers 7-8 cm de dilatation.
    Fais toi une liste de questions pour la sage femme.
    j’esper que tu pourras l’avoir ton accouchement rêvé!

  3. Eh ben, ça ne donne pas envie tout ça :-s
    C’est bête les accessoires « natures » dispatchés dans différents lieux et qui t’oblige à retraverser la moitié de l’hôpital pour accoucher, genre commente te couper tes moyens … ‘-_-
    Vous avez déménagez depuis l’oursonne que tu n’accouches pas au même endroit? Nous oui, mais la maternité où est né FeuFolet reste la plus proche et ils viennent d’ouvrir une salle nature. Je vais demandé à la visité lors de mon rendez-vous avec la sage-femme début juillet 😉

    1. Oui demande tu me raconteras !
      En fait lorsque j’étais enceinte de l’Oursonne je vivais à l’étranger, je suis rentrée 2 mois avant la naissance mais mon mari 6 jours avant ^^ du coup j’étais seule pas possible de me réinstaller en Bretagne je me suis faite héberger chez mes parents et ai accouché à côté de chez eux dans ma région d’origine.

  4. Ici il y a une salle nature, mais toutes les SF ne sont pas habilitées à l’utiliser.., donc c’est la loterie le jour J. Concept un peu bizare je trouve.., ça me fait sourire le truc des blouses.. Mon homme n’a rien eu à mettre, il sortait en rentrait comme il voulait… meme pas sûre qu’il se soit lavé les mains avant de prendre bébé..

    Pour la taille de la pièce,je comprends, il faut de l’espace et de la place.. Surtout si tu as besoin de ne pas rester allongée..
    La tu cogites, donc tu retiens les critères negatifs, mais le jour J, tu n’y fera plus attention..

  5. En te lisant je me dis que le concept de maison de naissance t’aurait bien convenu… Dommage que ce soit peu répandu..

  6. Pour toutes les raisons que tu evoques, j’ai decide d’accoucher chez moi, si jamais l’occasion se presente… il faut dire que c’est pas mal rependu ici…
    C’est facile pour le moment de ne garder en tete que les elements negatifs, mais j’espere que le jour venu, tout se passera au mieux!

  7. Désolée que tu sois déçue de cette visite … J’espère que le jour J tu trouveras des éléments qui te conviennent pour rendre la rencontre la plus douce possible …

  8. Désolée pour toi Madame Ourse ! Est-ce que c’est un hôpital ou une clinique ? Ici je vais accoucher au Québec puisque j’y ai déménagé en mars. Et bien autant ça me fait un peu peur parceque le séjour est court (36h max après l’accouchement) autant pour l accouchement, ils ont l’air bcp plus ouverts pour les méthodes d’accoucher. J’aurais un ballon dans ma salle, des bains bouillonnants pas trop loin et la salle est grande. Pourtant c’est l’hôpital universitaire public. Ici il y a aussi les maisons de naissance, je pense que tu aurais bien aimé. ne pourrais pas tu pas au moins amener ton ballon suisse ?

  9. ps : ou vous pouvez vous préparez des massages à faire à deux avec Monsieur Ours pour te soulager !!

  10. Visite de la maternité hier pour moi… Premier bébé, donc j’avais besoin d’être rassurée un max.
    Chez nous (en Belgique), les séances de visite de maternité sont individuelles. Donc on avait rendez-vous; avec l’homme, à 13h hier avec un sage-femme qui a su jouer son rôle à la perfection.
    Elle nous a d’abord parlé des formalités : don de sang de cordon, allaitement, type de chambre, péri ou non, antécédents, blabla. Ensuite elle a répondu à toutes nos questions (mais elle en avait déjà dit beaucoup donc on n’en avait pas des masses). Après ça nous avons pu aller visiter les quartiers d’accouchement, puis une chambre similaire à celle que l’on aurait au moment voulu… Je suis sortie rassurée car j’ai eu affaire à une jeune fille sympathique et rassurante, mais je suis tout de même vraiment stressée par l’arrivée à la maternité.
    En pleine journée c’est galère pour trouver une place et je ne sais pas où se trouve l’entrée des urgences en cas d’arrivée la nuit xD (Ca va être sympa)

    1. Idem pour se garer ds ma clinique. La solution c’est que ton homme te dépose puis aille garer la voiture. Pour l’entrée de nuit on a testé pour l’Oursonne sache que c’est généralement bien fléché et que ce sera éclairé contrairement au reste du bâtiment donc ça aide !

Socialisez avec l'Ourse : laissez un com' !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s