Publié dans En dehors de ma caverne

La modestie de l’auteur

Aujourd’hui, je découvre sur mon mur FB, une maman toute fière de son fils. Non on parle pas de MILK là. Cette dame est la meilleure amie de ma mère et un peu comme une seconde maman pour moi. Elle a 2 garçons que j’ai côtoyés en grandissant. Le plus jeune a 29 ans et est prof de lettres modernes. Oui prof de français mais faut pas lui la faire et respecter un peu son « titre ».

Pour l’aparté, ceux qui me connaissent un peu au point de savoir quel métier le Barbu exerce comprendront que je ne peux pas prendre parti pour des profs qui se plaignent de leurs conditions de travail. Car le Barbu bosse lui aussi pour l’Etat au sens très large et est bien moins considéré, payé que les profs. Et en plus, il a juste le droit de fermer sa gueule.

Bref c’était l’aparté revenons à nos moutons : la maman fière. Elle a de quoi l’être : son fils vient de publier son premier roman. Vous le savez, je suis une lectrice passionnée donc apprendre que celui qui fut un copain d’enfance a publié un roman m’a fait bondir sur google et chercher ce qu’est ce roman. Sur mon ami Am*zon, le titre ne me fait pas envie du tout (même genre ça fait ultra dépressif) et la couverture est tout ce qui me rebute : blanche, fade, banale. Mais point de résumé de l’histoire. Je poursuis donc la recherche et trouve le roman sur Babélio.

Anonymat oblige, je ne vous dévoilerai ni le titre ni le nom de l’auteur. Mais voici le résumé :

[résumé retiré]

Et je me dis « ouh là là mon dieu ». Lire ça ? D’un auteur que je connais pour de vrai ? Heu … non merci. En fait ça me rappelle vraiment le copain, appelons le Benoît pour simplifier. Ce résumé me parait pompeux, compliqué, à vouloir traiter un sujet de manière philosophique et à endormir la lectrice que je suis. A savoir une fille qui lit des livres pour se distraire pas pour se prétendre intelligente.

Et puis, ça s’arrête pas là, j’étudie un peu plus la page Babélio. Pour ceux qui ne connaissent pas Babélio est une communauté de lecteurs où l’on met des avis et notations sur les livres que l’on lit. Le site ne vend aucun livre. Et là le livre a été lu par une personne, qui a mis une notation 5* (sur 5) et qui a inclus une citation  : devinez qui a fait ça ? Ben Benoît lui même pardi ! Pourquoi attendre des retours sur son livre quand on n’est jamais mieux servi que par soi même…

Et, et, et (on ne s’arrête pas), je creuse encore en cliquant sur le lien vers l’auteur sur le site Babélio. Nous découvrons donc sa photo de profil. Mon dieu bis !!! Un clown déguisé, endimanché qui se la pète, qui joue un rôle, ridicule,… heu j’ai plus de qualificatifs arrêtons nous là. Je peux pas te mettre la photo donc imagine juste : un jeune homme qui s’habille généralement bien, il va pas aller bosser en jean baskets c’est évident d’autant qu’il est encore jeune donc il faut pas qu’il passe pour un étudiant à côté de ses élèves. Et là : costume crème, chemise noire brillante avec le bouton ouverte sur son torse imberbe (faut faire djeuns quand même un peu), les petites lunettes rondes du prof de lettres et la position un peu difficile à décrire : assis sur une marche donc les genoux à hauteur des hanches et les bras qui reposent sur ses genoux style la vraie photo faussement décontracté quoi.

POUAH !!! Voilà je pense pas avoir besoin de plus en dire pour expliquer mon titre ? Certes publier son roman est quelque chose dont quiconque peut être fier et j’aimerais grave en faire autant si j’avais le courage de mettre sur papier et travailler les histoires qui me viennent à l’esprit assez souvent. Mais il faut garder les pieds sur terre, attendre les retombées et arrêter de se la péter comme ça. Beurk, beurk, beurk. Je le lirai pas et j’attends déjà avec impatience le moment où ma mère va me dire « Benoît a publié un roman », qu’on voit si je peux bitcher un peu !

Lunatic, si tu l’as dans ta biblio, oseras tu le lire et me donner ton avis ?

Publicités

36 commentaires sur « La modestie de l’auteur »

  1. En tapant la première phrase de la couv’ on tombe sur babelio… Oui je n’ai pas pu m’empêcher 🙂
    Nan mais c’est quoi cette photo ?! C’est un vieux jeune pas un djeuns.
    En tout cas j’ai bien ri…
    Du coup si tes lectrices lisent mon com ça rend moins anonyme le bonhomme.
    J’ai envie de le surnommer le Bachelor, ça lui va bien non ?

    1. Lunatic m’a dit hier qu’en effet c’était pas anonyme et j’y avais pas pensé, du coup je viens de retirer le résumé je voudrais surtout pas que Benoît arrive ici.
      Et donc le livre te fait envie ?
      Pour le surnom heu la photo cache très bien une chose : ce gars est tout petit ! Donc Bachelor… il te tuerait de le surnommer comme ça en plus, il serait pas du tout flatté qu’on l’apparente à une émission de télé réalité. En fait Bachelor ce serait plus pour son grand frère qui est un super bon parti mais hélas marié il y a peu.

      1. Non le livre ne fait pas envie. J’ai du mal à imaginer ce type de bouquin écrit par un moins de 50 piges.
        Bachelor c’est pour le côté mega ringard du costume. Ce n’était pas un compliment effectivement 🙂
        C’est un costume de vieux chanteur à mémé genre Frank Michael 🙂
        Je suis méchante de critiquer comme ça. Bon ne lui enlevons pas qu’il fait du courage pour publier quand même !

  2. T’es sur que c’est un vrai éditeur et qu’il a pas édité son roman à ses frais ? Je dis pas que c’est mal de faire çà hein, mais cela enlèverait un peu â sa modestie d’avoir été publié.

  3. C’est ce que je pensais. Ça se trouve il s’est « auto-publié ».
    Bon du coup j’ai raté le résumé et la possibilité d’aller voir son magnifique portrait…

  4. Oh ben moi en tant que maîtresse d’école, tu as aiguisé ma curiosité sur le job de ton mari 😉. Pour le reste, j’ai beau être solidaire, plein de collègues sont quand même bizarres..lol.. Des génies méconnus ?

  5. Salut!

    Le résumé est certes enlevé, mais je pense que si jamais un des proches de l’auteur en question tombe sur l’article, il reconnaîtra la personne visée à 100%…

    Autant je trouve le bitchage rigolo souvent, mais là ça fait un peu gratuit et cela risque d’éloigner ces « amis » de ta maman et toi si jamais ils font le lien…
    Le monde est très petit, il faut être prudente!

    Bises à toi 😉

    Nath

Socialisez avec l'Ourse : laissez un com' !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s